Exposition à Tonnerre

Pour cette seconde édition des Rencontres de l’Hôtel-Dieu au Centre hospitalier du Tonnerrois, Didier GUTH, déjà présent à l’exterieur par sa mise en exergue sur la façade du Pavillon Dormois, s’installe pour deux mois dans la grande salle. Le dispositif qu’il nous propose, articulé sur quatre éléments dont trois spécifiquement créés pour l’occasion et le lieu, s’inscrit de façon originale et personnelle dans l’espace, au sol et sur les murs.
Il investit ainsi les trois plans (horizontalité, verticalité, hauteur) pour nous présenter une histoire à la croisée de son expérience personnelle et de ce qui s’est vécu dans ce lieu depuis des siècles :
Les marguerites qui s’enracinent dans le sol de pierre.
Les pèlerins énigmatiques et à mon sens néanmoins joyeux.
Le pointillé blanc(et rouge) suspendu entre la place des indigents et l’autel, véritable
visualisation de l’élévation spirituelle (et peut-être aussi corporelle).
Les empreintes bordant l’ensemble de part et d’autre.

Il habite et anime la Salle des malades avec bonheur, en assurant, par les espaces laissés libres, une respiration salutaire dans notre déambulation attentive et curieuse.

Frédéric Roussel

Directeur du Centre hospitalier du Tonnerrois

Découvrez l’article de Anaïs Roesz au sujet de cette exposition

et le texte de Sylvie Villaume:

portfolio