en lire plus....

Objets sculpturaux

Lorsque plusieurs couches de bois sont assemblées pour former un objet, outre la linéarité d’une sorte de dessin, il acquiert une épaisseur de la superposition des couches de contreplaqué, qui le propose ainsi comme un bas relief. Ainsi l’objet sort de ses deux dimensions.

Ceci m’a amené à penser des objets avec des associations de formes de contreplaqué découpées, associées non plus de façon superposée, mais de façon croisée. Du bas relief « tableau » accroché au mur on arrive à un objet sculptural posé.

Le premier objet de cette nouvelle génération est une commande d’un collectionneur en Bourgogne pour son jardin, pour lequel j’ai réalisé une « boussole » en croisant deux plaques de cp de 22 mm d’épaisseur découpées et peintes.

Le jeu à partir de ce moment-là, a consisté, dans un souci d’économie et de rentabilité, de découper les formes d’un de ces objets sculpturaux dans un rectangle de contreplaqué de façon à ce qu’il y ait le moins de chute possible ; l’exercice créant une contrainte supplémentaire. Je me suis, alors, tourné vers une entreprise qui pratique la découpe de plaque d’aluminium. Cette contrainte supplémentaire m’a permis de réduire les coûts de fabrication des objets. Le système d’assemblage des éléments de l’objet permet de le démonter et ainsi de le stocker à plat jusqu’à l’exposition ; ce qui compte tenu de l’impossibilité d’extension de mon atelier, est un élément de rangement non négligeable.

 

portfolio