en lire plus....

Plakat

Plakat Wand Kunst » est un groupe allemand d’artistes dont l’objectif est la création de peintures pour l’extérieur au format de 2,60 m. x 3,60 m. sur des panneaux de bois, exposés dans divers lieux publics en Allemagne et également dans d’autres pays d’Europe.
Ce travail de grands formats en peinture, technique qui ne m’est pas familière, m’a obligé à une adaptation de ma pratique, sorte de mélange des formes de mes pièces en bas relief de bois découpé et de mes empreintes.

 

Il faut encore revenir sur les couleurs qu’il utilise majoritairement : blanc, noir, rouge (dans d’autres œuvres on voit du jaune et du bleu). Il se sert de la couleur primaire. Elle est un signe tout comme elle donne des codes de lecture dans une carte ou dans une signalétique urbaine. Nous avons vu que cette réduction n’empêche en rien l’ouverture vers d’autres territoires, vers d’autres horizons. Peut-être même que cela est nécessaire pour ne pas nous distraire de l’éparpillement coloré naturel. Ici la couleur est au service d’une rencontre, d’une promenade qui fabrique du sens, du paysage, de la conscience.
D’autre part une référence est à évoquer qui concerne le pop art. La réduction colorée, le travail de l’aplat, la simplification des signes, l’utilisation d’une signalétique en sont les repères essentiels. Ce n’est pas tant pour un artiste précis du pop art que cette analogie opère mais bien plus dans les procédures et les visées. Le monde qui nous environne devient une forêt urbaine, complexe, qui marque le territoire de la peinture. De la citation qui se singularise en quelque sorte, d’un paysage populaire qui redevenant visible sur un panneau de type publicitaire rend au passant son regard curieux. »

Germain Roesz Paysage tracé au sillon des lignes (extrait) à propos d’une œuvre de D. Guth installée à Karlsruhe dans le cadre de Kunst an der Plakatwand 2004
portfolio